L’épouvanteur, tome 8 : Le destin de l’épouvanteur de Joseph Delaney

 

Edition Bayard Jeunesse

Publié en 2012

330 pages

Genre : Jeunesse, Fantasy

ISBN N° 978-2-7470-3701-3

 

 

 

 

 

4 eme de couverture : 

Attention!

Histoire à ne pas lire la nuit…

Synopsis : 

L’épouvanteur, Tom et Alice partent dans le sud de l’Irlande pour fuir la guerre qui ravage le comté. La seule chose qui protège Tom et Alice est la fiole de sang. S’ils s’éloignent de trop ou si la fiole est brisée, ils seront à la merci du diable.

Pendant ce temps, Tom est recruté pour faire face à une alliance maléfique de mages, et prend possession de la Lame de l’Épouvanteur. Une épée avec une face sombre et qui a soif de son propre sang … C’est la seule arme qui a une chance de battre le Diable en combat. Mais d’abord, Tom a besoin de s’entrainer, et la seule personne qui peut l’aider est Grimalkin, la sorcière assassin. Viendra-t-elle ?

Mon avis : 

Et me revoici donc avec ce cher Epouvanteur que j’adore et que j’apprécie de lire !

La couverture du livre est brun foncé avec l’écriture en jaune. Le dessin soit y représenter le corbeau qu’on découvrira durant la lecture et on y aperçoit Tom Ward ce courageux apprenti épouvanteur.

J’ai donc retrouvé avec plaisir : Alice, John Gregory et Tom Ward. Ils doivent donc quitter rapidement l’Ile de Mona et ils vont donc se rendre en Irlande plus exactement à Dublin. Le voyage ne sera pas sans risque pour Tom car il sait qu’une créature vivant dans ce pays l’attend de pied ferme afin de se venger de lui !

Alice vivra des heures sombres dans ce tome et j’ai vraiment eu très peur pour elle. Je pense que c’est elle qui aura le plus de mal à se remettre de cette visite en Irlande. Pour le reste, je ne vous en dirais pas plus car sinon je vous dévoile une trop grosse partie de l’intrigue et de l’issue finale du tome !

John Gregory a été pour moi un peu moins présent dans ce tome ! Il apparaît ici et là mais je l’ai trouvé effacé par rapport à d’autres tomes ou il est tout le temps présent ! Il donne cependant de bon conseils à Tom et continue à le guider comme il peut malgré certains de ses réticences et certains de ses principes.

Tom Ward quand à lui reste égal à lui même. Il prend beaucoup de risques, brave beaucoup de danger et arrive à s’en sortir. Il n’a pas peur de pactiser avec l’obscure ou de s’en servir pour aboutir à ses fins et ça j’adore !

Tom a aussi côtoyer Grimalkin dans ce tome et ils ont du unir leurs forces pour une tâche très importante. J’ai eu l’impression que Tom a beaucoup appris au côté de cette sorcière et qu’une certaine amitié s’était immiscer entre eux.

J’y ai également retrouver le Malin qui m’a fait froid dans le dos par moment. Il est vraiment vicieux et était plus présent dans ce tome que dans les autres, je trouve.

La plume de l’auteur est agréable et fluide. Son univers est toujours aussi prenant et fascinant. J’ai trouvé ce tome beaucoup plus sombre que les précédents et j’ai été vraiment captivé par l’intrigue. L’auteur a su y maintenir le suspens avec une pointe d’angoisse et de terreur.

Bref, je dirais que c’est un huitième tome très bien penser et conçu qui se lit du coup rapidement (deux jours et demi pour ma part).

Et maintenant, si vous voulez en savoir plus, il vous reste plus qu’à le lire et découvrir ses personnages attachant ou pas !!

Lecture commune effectué sur Livraddict.

Billets des autres participants :

Frankie, Pimousse.

5 réflexions sur “L’épouvanteur, tome 8 : Le destin de l’épouvanteur de Joseph Delaney

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s