Endgame, tome 1 : L’appel de James Frey et Nils Johnson-Shelton

 

 

 

Editions Gallimard

Publié en 2014

477 pages

Genre : Jeunesse, Science-Fiction

 

4 eme de couverture :

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.
L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Endgame n’a ni règles ni limites.
Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d’un grand auteur. Addictif !

Au-delà d’une lecture intense, ce livre cache dans ses pages une super-énigme composée de codes et indices imaginés par de grands cryptographes. Menez votre propre quête en tentant de la résoudre. Déchiffrez, décodez et interprétez. Le premier d’entre vous qui y parviendra gagnera une véritable fortune en pièces d’or (Lire les règles du jeu Endgame sur http://www.endgamerules.com).

En parallèle de cette quête, un jeu mobile novateur conçu par le laboratoire Niantic de Google permet de jouer à Endgame dans le monde réel, en choisissant une lignée et en affrontant d’autres joueurs.

LISEZ LE LIVRE. TROUVEZ LES INDICES. DÉCRYPTEZ L’ÉNIGME.

Mon avis : 

La couverture du livre est simple mais efficace, je dois dire! J’adore la couleur doré qui attire l’oeil.

Bon, je vais être franche d’entrée de jeu, je n’ai pas accroché à ce livre!

Pourquoi? Je n’ai pas accrocher au récit et aux personnages malheureusement.

J’ai trouvé le récit long surtout les cent premières pages où l’auteur se prend le temps de présenter les douzes personnages et de les situer dans le récit! Cela été long pour moi… Après, ils commencent enfin à se rencontrer et les duels commencent! Oui, mais cela a été long à venir alors que j’attendais ça avec impatience. Pourquoi ne pas avoir commencer avec les duels et avoir présenter au fur et à mesure les personnages… Après, suivre douze personnages est faisable mais j’ai trouvé que cela faisait beaucoup, je n’ai pas pu m’attacher à aucun d’eux.

Après au niveau de l’intrigue, je n’ai pas toujours tout compris… Cela m’a parut flou.

Bref, je ne retiendrais pas ce livre qui m’a déçu.

Je remercie Gallimard Jeunesse de m’avoir permis de découvrir ce livre.

Publicités

8 réflexions sur “Endgame, tome 1 : L’appel de James Frey et Nils Johnson-Shelton

  1. Cotton Candy dit :

    Je suis en train de le lire (j’en suis à peu près au tiers) et j’ai énormément de mal, la présentation des personnages m’a paru affreusement longue, tout comme toi, et je suis déçue par la suite, par le jeu. Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à ne pas accrocher à ce livre qui a beaucoup fait parler de lui !

  2. B. dit :

    Tu es très très dure avec ce livre qui véhicule des valeurs sur l’éducation, la vie, la mort…je respecte ton avis et heureusement mais tout de même c’est dommage :/ Certes, les « duels » viennent plus tard mais d’autres actions fortes ont lieu et donnent le temps de comprendre la psychologie des personnages, l’origine de la Quête…

    • sevmarguerite dit :

      Le livre défend peut être des valeurs mais si j’ai pas aimé, j’ai pas aimé… L’action a mis du temps à venir pour moi, la descriptions des personnages étaient flou… J’ai pas accroché du tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s