Engels Düster 1.0 de Helka Winter

 

 

 

Editions Bookelis

Publié en 2013

370 pages

Genre : Science-Fiction, Jeunesse

 

 

 

 

4 eme de couverture : 

Timo vit dans un monde étouffant, hanté par les ombres du passé : sa mère partie trop tôt, sa sœur jumelle Anna disparue sans laisser de traces, son père dur et froid… Encore une journée comme les autres, pluvieuse et grise, à Darktown, cette ville qui les retient tous prisonniers.
Et pourtant, au détour d’une rencontre avec les Engels, un mystérieux groupe de contestataires, il comprendra qu’il a le pouvoir de modifier sa destinée.
Peu à peu se lèvera le voile qui dissimule les lourds secrets de la ville.

Mon avis : 

La couverture du livre est sombre mais représente très bien l’intrigue de ce livre!

J’ai suivi avec plaisir Timo, le personnage principal de l’intrigue. Au début, j’ai eu du mal à le cerner mais au fur et à mesure de l’intrigue il devient sympathique et attachant. J’ai pu découvrir son humour qui m’a beaucoup plu.

Je ne parlerais que de Timo car je me suis senti perdu avec la profusion de personnages secondaire qui sont apparu et je me suis senti perdu. Trop de personnages tue le personnage, je dois dire.

La plume de l’auteur est agréable et plaisante. Son univers est très riche et plaisant malgré le trop-plein de personnages.

Bref, une lecture en demi-teinte avec trop de personnages pour moi.

Lecture effectué dans le cadre de L’Opération Coup de Coeur pour auteur peu médiatisée 2014 et le blog est ici!

Publicités

Une réflexion sur “Engels Düster 1.0 de Helka Winter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s