La vengeance d’une maîtresse de Tamar Cohen

 

Edition JC Lattès (Petite Collection)

Publié en 2013

377 pages

Genre : Drame

ISBN N°978-2-7096-3799-2

 

 

 

 

 

 

 

4 eme de couverture : 

Tu crois t’être débarassé de moi.

Tu penses avoir tiré un trait sur toute cette affaire.

Si tu savais comme tu te trompes.

Après cinq années de passion secrète, Clive quitte Sally, sa maîtresse, pour se consacrer à sa famille, la laissant en chute libre. Tout commence par une promenade innocente devant chez lui, par une petite visite à la brasserie où travaille son fils. Puis Sally se met à épier la femme et la fille de Clive sur Facebook, s’invite à leurs fêtes. Mais rien de grave, n’est-ce pas? Tout le monde fait ça, non?

Jamais, depuis Liaison Fatale, les répercussions d’un adultère n’avaient été exposées de façon si dérangeante et pleine d’humour noir.?

L’auteur :

Jurnaliste freelance, Tamar Cohen vit à Londres avec son compagnon et ses trois enfants.

La vengeance d’une maîtresse est son premier roman.

Mon avis : 

La couverture du live est belle et d’un beau bleu avec des roses. Elle me plaît bien.

Avec ce livre, je vais tout de suite vous l’avouer, j’ai rencontré de sérieux problèmes…

Alors, le début a été très long et j’ai eu du mal ! J’ai même failli arrêter cette lecture. Il y a un personnage qui parle de son passé mais on ne sait pas qui ! Elle introduit des personnages dont on apprend quelques brides. J’ai trouvé cela très flou.

Je n’ai pas apprécié le personnage de Sally. Je ne l’ai pas trouver attachante et par moment, elle m’a choqué notamment quand l’auteur nous décrit ses états de délabrement.

Dans le comportement de Sally, j’ai également moins apprécié le fait qu’elle oubli ses enfants. Il y a des moments, où elles ne les voient même plus ! Cela m’a choqué.

Cependant, je dois quand même dire que la plume de l’auteur est agréable mais sans plus mais malgré cela, j’ai eu du mal à rentrer l’intrigue.

L’auteur a également pris le partie de ne pas séparer son livre par des chapitres et je dois dire que cela m’a beaucoup perturbé dans le sens où j’ai eu l’impression de me perdre durant ma lecture car je n’avais pas de repaire.

Bref, je sors déçu de ce livre qui au premier abord avec la quatrième de couverture m’avait beaucoup plus ! Je suis déçu de ce roman.

Je remercie Livraddict et JC Lattès de m’avoir permis de découvrir ce livre via un partenariat.

2 réflexions sur “La vengeance d’une maîtresse de Tamar Cohen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s