XXL de Julia Bell

 

 

Edition Milan (Macadam)

Publié en 2004

285 pages

Genre : Jeunesse

ISBN N°978-2-7459-426-2

 

 

 

 

4 eme de couverture : 

– Si j’étais aussi grosse qu’elle, je me tuerais, dit Maman en montrant du doigt une photo de Marilyn Monroe dans son magazine.

Je suis dans la cuisine, en train de faire griller du pain. Maman n’achète que du pain danois à faible teneur en sel, le genre qui contient plus d’air que de farine. Son nouveau régime l’autorise à en manger deux tranches au petit déjeuner.

– Tu me préviendrais, hein, si j’étais grosse comme ça?

Je me tourne vers elle, je vois ses os à travers ses vêtements. Je mens :

– Evidement.

Le pois a toujours été un sujet épineux pour Carmen.

Rien de surprenant : sa propre mère lui répète comme une litanie qu’être mince, c’est être belle; c’est réussir dans la vie; c’est obtenir tout ce que l’on veut… Alors c’est simple : Carmen sera mince. Quel qu’en soit le prix.

Mon avis : 

J’ai trouvé ce livre sur une étagère de la médiathèque que je fréquente et j’en ai juste lu la quatrième de couverture en me disant que le sujet traité aller être dure et je peux vous dire que je ne me suis pas tromper…

L’auteur a voulu parler d’anorexie à travers une mère, Maria et Carmen sa fille.

Maria est depuis l’adolescente au régime et elle change régulièrement de régime et elle y entraîne sa fille de seulement 14 ans…. Elle n’arrête pas de lui dire qu’elle est grosse…. Du coup, Carmen se croit grosse et tombe également dans cette spirale infernale. Elle commence d’abord par ne rien manger jusqu’à se faire vomir…

Maria m’a paru être une mère indigne et irresponsable. Elle ne sait pas prendre soin d’elle et donc du coup ne prend pas soin de sa fille.

Carmen elle, au début est une adolescente plus ou moins bien dans sa peau jusqu’à la séparation de ses parents et son déménagement. Sans compter les remarques désobligeante de sa mère, elle tombe dans le vice du régime… Elle m’a fait de la peine durant ma lecture.

La plume de l’auteur est agréable à lire et fluide. Elle traite vraiment bien ce sujet grave qu’est l’anorexie !

Petit bémol : je reste un peu sur la fin du roman… Il me manque quelques choses ou des éléments pour savoir comment s’en sortent les deux héroïnes !

 

Publicités

Une réflexion sur “XXL de Julia Bell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s