L’épouvanteur, tome 7 : Le cauchemar de l’épouvanteur de Joseph Delaney

Edition Bayard (Jeunesse)

Publié en 2011

350 pages

Genre : Fantasy, Jeunesse

ISBN N° 978-2-7470-3457-9

4 eme de couverture :

Attention!

Histoire à ne pas lire la nuit…

Synopsis :

 » Je rêvais de Lime l’Osseuse… Elle trônait dans une grande salle. Le Malin se tenait à côté d’elle, une main posée sur son épaule. Des prisonniers hurlant de terreur attendaient d’être décapités, et le sol était rouge de sang.  » La guerre. qui faisait rage au sud du Comté, a maintenant gagné l’ensemble du pays. A leur retour de Grèce. Tom Ward et John Gregory découvrent que les soldats ont mis le feu à la maison de Chipenden, réduisant en cendres la précieuse bibliothèque. De plus, pendant leur absence, les sorcières de Pendle ont libéré Lime l’Osseuse, que l’Epouvanteur avait enfermée dans une fosse. Rester dans le Comté s’avère trop dangereux. En compagnie de la jeune Alice, et des trois chiens, Griffe, Sang et Os, Tom et son maître s’embarquent pour l’île de Mona, gouvernée par le cruel lord Barrule. Seulement, ils n’y sont pas les bienvenus…

Mon avis :

La couverture du livre est fidèle aux autres tomes. De couleur bleu avec les écrits et le dessins en jaune, la couverture est simple mais belle.

J’ai retrouvé avec plaisir Tom Ward et John Gregory qui partent en exile sur une île.

Au début du roman, ils reviennent de Grèce et découvrent la maisond e Chipenden entièrement détruite par le pire cauchemar de John Gregory : le feu : Tout est parti en fumée y compris sa bibliothèque. Il ne lui reste qu’un livre que Tom a trouvé. Cet incendie pour l’épouvanteur est une terrible épreuve et il a vraiment du mal à se remettre. A part cela, je le trouve également moins présent dans ce tome et je le sens aussi beaucoup plus fatigué que les tomes précédents…

Tom Ward quand à lui reste fidèle à lui même. Il suit ses intuitions et écoute son cœur. Il se montre également plus mur et beaucoup plus sur de lui. En faite, l’épreuve de Grèce a du le faire grandir, le faire évoluer et dans le bon sens !

Alice, la fidèle amie de Tom était également présente dans ce tome. Et on peut dire qu’elle est vraiment prête à tous pour aider son ami . Même s’il s’agit d’utiliser la magie noire que John Gregory n’apprécie absolument pas. Elle booster aussi Tom quand il doit prendre des initiatives et ça j’ai vraiment bien aimer.

La plume de l’auteur est toujours aussi agréable et fluide à lire. Les pages se tournent sans s’en rendre compte. L’univers que Joseph Delaney a crée me plaît de plus en plus même si je pense que je ne suis pas au bout de mes surprises….

Encore un tome époustouflant que j’ai adoré découvrir et j’ai hâte de me plonger dans le prochain tome qui m’attend déjà sagement dans ma pal !

Vous n’avez pas encore succombé à L’épouvanteur ? Alors, un conseil, foncez le découvrir !!

Lecture effectué dans le cadre d’une Lc organisé sur Livraddict par mes soins.

Billets des autres participants :

Frankie, Pimousse, Lynn

Publicités

6 réflexions sur “L’épouvanteur, tome 7 : Le cauchemar de l’épouvanteur de Joseph Delaney

  1. Frankie dit :

    J’attends un peu plus de surprises car je trouve qu’on tourne un peu en rond mais j’ai quand même passé un très bon moment avec ce tome 7 ! Je trouve triste que le vieux Gregory ne soit plus aussi vaillant qu’avant mais avec toutes les épreuves subies ce n’est pas étonnant. En tout cas, merci pour cette LC et vivement la suite !

    • sevmarguerite dit :

      J’ai pas trouvé qu’on tournait en rond mais bon j’espère que le prochain tome sera plus spectaculaire!

      De rien pour la Lc et je compte ouvrir le prochain topic dans les prochains jours!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s