Interview de Marjorie Burbaud, auteur de Lune d’émeraude

 

inter

 

Dans le cadre du Challenge Coup de coeur 2012 pour auteur peu médiatisé, j’ai pu découvrir une jeune auteure qui est Marjorie Burbaud.

Marjorie a bien voulu m’accorder une petite interview que voici!

Bonjour Marjorie,

Tout d’abord, je me permets de te tutoyer si cela ne te dérange pas !

Comme nous en avons déjà discuté ensemble, je vais te poser quelques questions sur l’auteur que tu es et ton livre que j’ai pu lire dans le cadre du Challenge Coup de cœur 2012 pour auteur peu médiatisé organisé sur Livraddict.

* Présentes toi un petit peu :

Je suis donc Marjorie Burbaud, j’ai 17 ans et je mène ce que l’on pourrait appeler une double vie ! Je suis auteure et lycéenne ! Ma vie d’adolescente est très simple et j’en profite chaque jour à fond, croquant la vie à pleines dents. Je suis quelqu’un de très dynamique avec énormément de rêves et, d’ailleurs, j’essaie de les réaliser petit à petit. Je suis actuellement en fin de première économique et sociale au lycée, me dirigeant pas à pas vers le bac pour ensuite me tourner vers une licence d’histoire et devenir professeur en université. Le métier que j’envisage d’exercer me permettrait ainsi de travailler dans une de mes passions, l’histoire, tout en continuant à écrire.

Je suis toujours souriante et enthousiaste, très proche de mes amis et de ma famille qui me sont d’un réel soutien. J’ai besoin de ma famille comme j’ai besoin d’air ! Enfin, je tiens énormément à mon petit frère, je lui ai d’ailleurs dédicacé mon premier livre car il est toujours là pour m’accompagner dans mes récits.

* Quel lectrice es-tu? Lis-tu de tout? Et comment choisis-tu tes livres?

Je lis depuis que je sais lire ! J’ai grandis entre ma mère et ma tante qui sont de grandes lectrices et qui m’ont transmis le gène de la lecture ! Je suis une lectrice assez lunatique, il m’arrive de passer plusieurs semaines sans lire, me concentrant sur mes études et l’écriture, puis de passer les semaines suivantes le nez plongé dans une dizaine de livre. Je peux dévorer plusieurs livres en un week-end comme aucun selon mon humeur.

Mes premières lectures étant du fantasy et du fantastique (héritage de ma tante !), j’ai grandis dans ces univers, y vouant petit à petit une vraie passion ! Je suis fascinée par les mondes dans lesquels les auteurs nous emmènent, par les personnages hors du commun et les aventures improbables et extraordinaires qu’ils vivent. Ensuite, j’ai commencé à m’intéresser à autre chose comme les romans historiques ou romanesques, lisant quelque fois des œuvres classiques célèbres de nos grands auteurs français ! Mais j’avoue que, étant adolescente, je dévore tous les livres ayant une pointe d’amour !

Généralement, pour choisir mes livres, je m’installe dans une librairie et je feuillette tous ceux qui me tombent sous la main. Je pourrais y passer des heures ! Ceux qui retiennent mon attention sont ceux qui nous emmènent dans des univers inconnus et incroyables, me faisait vivre un vrai conte de fée !

* Qu’est-ce qui t’a poussé à écrire ?

Le fait de lire depuis très longtemps m’a poussé à vouloir faire pareil, écrire ma propre histoire. A cette époque je devais avoir à peu près 8 ans et je me souviens avoir commencé à écrire une histoire imaginaire dont j’avais moi-même dessiné la couverture ! J’avais fabriqué un vrai petit livre.

A l’école primaire on nous demandait aussi très souvent d’écrire des histoires à partir d’un sujet donné plus ou moins vague et je me souviens adorer me lancer dans ces écrits. Je pouvais passer des heures à travailler, je ne m’arrêtais que lorsque j’étais entièrement satisfaite de mon travail. Ensuite, lorsque mes instituteurs me lisaient, ils me demandaient de lire mon histoire devant toute la classe et j’adorais faire partager mes univers avec tout le monde.

Je pense que c’est le plaisir de faire partager mes idées, mes inventions, mes histoires avec des lecteurs qui m’a poussé à écrire.

* J’ai été très étonné de lire dans ta biographie l’âge à laquel tu as commencé à écrire ! Treize ans ! Tu étais une jeune ado, qu’est-ce qui t’a poussé à écrire si tôt ? Comment as-tu vécu cette expérience ?

C’est un film qui m’a poussé à écrire un roman. Ce film racontait l’histoire d’une jeune fille qui écrivait chaque jour et, lors d’une fausse manipulation, son histoire s’est retrouvée dans le journal de son lycée pour ensuite être publiée, son livre était devenu un best-seller. A cette époque, je n’écrivais rien de concret, seulement des brides d’histoires par-ci par-là, mais après avoir vu ce film j’ai décidé d’écrire un roman : Sombre sorcellerie.

De plus, l’histoire de Lune d’Emeraude me trottait dans la tête depuis des années et elle me tenait tellement à cœur que je voulais la mettre par écrit afin de ne rien perdre de mes idées. Je n’avais alors que 13 ans et je me souviens que les premières personnes à avoir lu mon roman me répétaient sans cesse de travailler encore et encore, de ne jamais baisser les bras. J’ai donc travaillé 3 ans et demi sur mon roman mais ça a été une expérience géniale car je suis réellement rentré dans le monde de l’écriture, j’ai pris conscience qu’être écrivain c’était un réel métier. Ma mère m’a toujours encouragé à écrire, quant à mon père, il n’a réellement réalisé que j’écrivais que lorsqu’il a eu mon manuscrit entre les mains !

* Des conseils à donner à une personne qui souhaiterait se lancer dans l’écriture ?

Ne jamais baisser les bras ! Il faut être passionné et aimer écrire encore et encore, car sinon il n’y aurait pas d’intérêt à relire des dizaines de fois une histoire qu’on connait déjà par cœur. Je pense que si on se lance dans l’écriture, il faut s’y consacrer chaque jour un petit peu car une histoire a besoin d’être entretenue, nourrie et alimentée d’originalité, de rebondissements et de péripéties surprenantes. Enfin, il ne faut pas avoir peur des critiques car ce sont elles qui nous feront avancé et qui nous permettront de nous améliorer.

* Venons-en à ton livre. Combien de temps as-tu mis à l’écrire ?

Mon livre a été écrit en deux temps. Quand j’avais 13 ans, j’ai dû mettre 6 mois à l’écrire, ce qui est assez rapide. A la fin de cette écriture, je l’ai fait lire à deux professeurs de français qui m’ont dit qu’il fallait le retravailler avec beaucoup de sérieux car si je voulais le faire publier il n’aurait jamais été accepté. Ensuite, je me suis lancé dans une correction approfondie et une réécriture de certains passages qui ne me convenaient plus. Cela m’a pris en tout 2 ans et demi car je l’ai achevé il y a justement 1 an, l’envoyant en maison d’édition le mois suivant.

* As-tu fais des recherches d’avant-écriture ? Si oui, combien de temps cela a-t-il duré ?

Je n’ai fait que peu de recherches avant d’écrire car toute l’histoire était dans ma tête depuis déjà très longtemps. Cependant, je voulais approfondir certains points comme la société dans laquelle mon histoire se passe en lisant des documents historiques afin de me renseigner sur le Moyen-Age et les Temps Modernes. Même si mon histoire est imaginaire, je voulais y donner un côté historique car j’en suis passionnée. Enfin, je me suis également documenté à propos des créatures mythologiques du monde entier car je voulais m’inspirer de légendes tout en y rajoutant une touche personnelle. Je voulais que, en lisant mon livre, les lecteurs se disent « Ah mais j’en ai entendu parler ! ». J’ai effectué ces recherches sur plusieurs mois, par périodes et en fonction de mes idées du moment.

Pour finir, le fait que mes parents m’entraînent dans des visites de monuments historiques (et notamment de châteaux) depuis mon plus jeune âge a contribué à l’élaboration du monde de Lune d’Emeraude, car les châteaux et autres monuments qui s’y trouvent sont inspirés de monuments existants. Mais je ne dirais pas lesquels !

* J’ai trouvé que le début avec beaucoup de personnages. Pourquoi en avoir voulu autant ? N’as tu pas eu peur que le lecteur se perde avec cette profusion de personnages ?

J’avoue que sur ce coup-là je ne me suis pas du tout mise à place des lecteurs… Je connais le clan Grawell par cœur et je m’y repère avec aisance, en écrivant je ne me suis pas rendu compte que les lecteurs pouvaient être perdus. L’arbre généalogique que j’ai fabriqué les aide, heureusement d’ailleurs ! Je savais pourtant que ce clan était très nombreux, c’est pour ça que celui des Xomiraz ne l’est pas.

Au départ, avant que je ne me mette à écrire, dans ma tête les Grawell étaient beaucoup moins nombreuses car elles n’étaient pas immortelles. Le fait que je rajoute ce détail à mon histoire à largement agrandi le clan ! Les Grawell et les Xomiraz sont des personnages que j’aime beaucoup, j’adore écrire sur eux et je ne me voyais pas m’en séparer. De plus, je voulais insister sur la puissance du clan Grawell autant par la magie que par son nombre ! Je les voulais puissantes dans tous les domaines !

Pour vous rassurer, le tome 2 pourrait bien vous réserver des surprises à ce propos… !

* Le personnage de Zarina est très bien construit et je l’ai apprécié ! Comment l’as tu construit ? T’étais tu inspiré de personnes réelles ?

Le personnage de Zarina a beaucoup évolué depuis que je l’ai construit. A vrai dire, au départ quand j’étais petite, je jouais à être une sorcière qui se prénommait Zarina, voilà comment elle est née ! Petit à petit, ne jouant plus, j’ai commencé à la changer, mais à cette époque-là elle n’avait rien à voir avec le personnage actuel, elle n’était pas une princesse, loin de là ! Je ne me suis pas inspiré de personnes réelles car je voulais à tout prix qu’elle soit unique, qu’elle ne ressemble pas aux autres héroïnes que l’on peut rencontrer dans divers romans. Cassant les stéréotypes des sorcières, je l’ai faite parfaite et blonde ! Puis, j’en ai fait un personnage avec qui j’aurais pu être amie, qui a des qualités que j’aurais aimé avoir ou encore qui tente des choses que personne ne tenterait à sa place. Je la voulais hors du commun, car vivant dans un monde hors du commun, sans en faire une asociale pour autant !

Zarina est un personnage que j’affectionne énormément car j’ai grandis avec elle.

*Kordi Xomiraz est également attachant ! J’ai bien aimer l’idée que tu les réunisses ! Leur histoire d’amour est très intense ! Comment t’es venu l’idée de les réunir ensemble alors que tout les oppossent ?

J’ai la fâcheuse tendance à aimer les histoires d’amour impossible et les histoires qui se terminent mal, contrairement aux belles romances que l’on peut voir à la télé où dans certains romans d’amour. Au départ, les Grawell et les Xomiraz ne se détestaient pas et n’étaient pas rivales, pourtant Zarina et Kordi étaient tout de même réunis, mais je trouvais que l’histoire était trop plate. Du coup, j’en ai fait des ennemis mortels ! A cet instant, je me suis rendu compte que l’histoire de Zarina et Kordi allait se compliquer et que je pouvais jouer avec cet aspect-là.

Il y a une autre raison qui m’a poussée à réunir Zarina et Kordi. Zarina est extrêmement puissante et je ne voyais pas beaucoup d’autres sorciers d’une puissance égale pouvant être sans âme-sœur, à part Kordi. Si je veux que mon histoire soit cohérente il faut moi-même que j’en respecte les règles !

Il y a bien d’autres raisons qui ont fait que j’ai réuni Zarina et Kordi, mais ça, on ne le découvrira que par la suite… J’adore les secrets et mystères !

*La magie que Zarina posséde est très puissante et à la fois originale ! Elle possède ses pouvoirs dans les doigts. Pourquoi ne pas lui avoir donner une baguette magique !

Encore une fois je voulais de l’originalité et casser les stéréotypes sur les sorciers et sorcières ! Et puis je trouvais le concept de baguette magique un peu trop enfantin et déjà vu. Je voulais démarquer mon histoire le plus possible des autres histoires de sorcellerie.

Egalement, mes sorciers et sorcières sont construits d’une telle façon que leur magie est à l’intérieur de leur corps, fabriquée par leur cœur, et je trouvais plus logique qu’ils s’en servent grâce à leurs doigts que grâce à une baguette magique.

*J’ai trouvé par moment qu’il y avait un petit côté Harry Potter. Je veux dire avec le balaie qui se range dans la poche, les murmures de formules, le grand château…. Est-ce voulu de ta part ?

Oui c’est voulu ! Quand j’étais petite je rêvais de voler sur un balai et de vivre dans un château, il était donc hors de question que je n’introduise pas ces détails dans mon univers ! Le côté Harry Potter est assez inévitable dans les histoires de sorcellerie, heureusement Zarina et Kordi n’apprennent pas la magie dans une école de sorcellerie ! Et puis il ne faut pas oublier que les Harry Potter sont les premiers livres que j’ai lu et que, inconsciemment, cet univers m’a influencé. Enfin, en faisant voler mes sorciers et sorcières sur des balais, puis les faire ranger ces même-balais dans leur poche, me permettait de garder un côté rêveur à mon histoire.

D’ailleurs, il était inévitable pour moi de faire voyager mes personnages ainsi car leur monde est bien trop grand pour qu’ils puissent se déplacer à pieds !

* Qu’en est-il de la suite ? Je veux le tome 2 est pour bientôt ou il faut encore attendre ?

LUNE D’EMERAUDE – Tome 2 : Esprits Lunatiques est écrit depuis maintenant plusieurs mois et prêt à être publié ! Sa sortie est prévue pour fin 2012-début 2013 si tout se passe bien. Pour l’instant je n’ai rien révélé le concernant, à part son titre, je tiens mes lecteurs en haleine encore quelques temps ! Il va donc falloir attendre un peu pour découvrir le résumé ! Je peux juste dire que les amateurs de suspens se régaleront…

A part ça, la saga Lune d’Emeraude étant constitué de 5 tomes, un livre sortira tous les ans, ce qui nous mène jusqu’en 2016 ! J’ai encore de quoi tenir les lecteurs en haleine un bon bout de temps !

* Et sinon, tu travailles sur un autre livre ?

J’ai énormément d’autres idées de romans et je pense me lancer bientôt dans l’écriture d’une trilogie qui sera bien différente de Lune d’Emeraude ! Je veux qu’on me découvre autrement qu’à travers du fantasy ou du fantastique ! Mais bon, tout cela n’est encore qu’un projet ! Sachant que mes études me prennent pas mal de temps, j’ai moins le temps d’écrire malheureusement !

Je remercie beaucoup Marjorie Burbaud d’avoir pris le temps de me répondre à mes petites questions!

Merci à vous, ça m’a fait très plaisir !

 

 lune d'emeraudemarjorie-burbaud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s