Orgueil et préjugés de Jane Austen

 

 

Edition 10/18

Publié en 2008

Traduit de l’anglais par V.Leconte et Ch. Pressoir

380 pages

Genre : classique

ISBN N° 978-2-264-023827

 

 

 

4 EME DE COUVERTURE :  

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans de Jane Austen.

Son histoire et sa question, est en apparence celle d’un mariage : l’héroïne  la vive et ironique aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux  Darcy? Si oui, en sera-t-elle aimée? Si oui encore, l’épousera-t-elle?

Drôle, romanesque, le chef-d’oeuvre de Jane Austen reste tout simplement incontournable!

L’AUTEUR : 

Jane Austen est né le 16 décembre 1778 à Steventon, Hampshire. Elle s’est éteinte le 18 juillet 1817 à Wincester. C’est une femme de lettres anglaise.

Son réalisme, sa critique sociale mordante et sa maîtrise du discourt indirect libre, son humour décalé et son ironie ont fait d’elle l’un des écrivains anglais les plus largement lus et appréciés.

Toute sa vie, Jane Austen demeure au sein d’une cellule familiale étroitement unie, appartenant à la petite gentry anglaise. Elle doit son éducation en grande partie à son père et à ses frères aînés, ainsi qu’à ses propres lectures. Le sontien sans faille de sa famille est essentiel pour son évolution en tant qu’écrivain professionnel. L’apprentissage artistique de Jane Austen s’étend du début de son adolescence jusqu’à sa vingt-cinquième année environ. Durant cette période, elle s’essaie à différentes formes littéraires, y compris le roman épistolaire qu’elle expérimente avant de l’abandonner, et écrit et retravaille profondément trois romans majeurs, tout en commençant un quatrième.

De 1811 à 1816, avec la parution de Sense and Sensibilité (publié de faon anonyme en 1811=, Pride and Prejudice (1813), Mansfield Park (1814) et Emma (1816), elle connaît le succès. Elle écris deux autres romans, Northanger Abbey et Persuasion, qui font tous les deux l’obet d’une publication posthume en 1818, et en commence un troisième, finalement intitulé Sanditon, mais qu’elle ne peux achever avant sa mort.

L’oeuvre de Jane Austen est, entre autres, une critique des romans sentimentaux de la seconde moitié du XVIII e siècle et appartient à la transition qui conduit au réalisme littéraire du XIXe. Les intrigues de Jane Austen, bien qu’essentiellement de nature comique, c’est-à-dire avec un dénouement heureux, mettent en lumière la dépendance des femmes à l’égard du mariage pour obtenir statut social et sécurité économique. Tel Samuel Johnson, l’une de ses influences majeures, elle s’intéresse à des sujets traitant de questions morales.

Du fait de l’anonymat qu’elle avait choisi, sa réputation reste limitée de son vivant, avec quelques critiques favorables. Au XIX e siècle, ses romans ne sont admirés que par l’élite littéraire. Cependant, la parution en 1869 de A Memoir of Jane Austen, écrit par son neveu, la fait connaître d’un public plus larde. On découvre alors une personnalité attirante, et, du coup, l’intérêt populaire pour ses oeuvres prend son essor. Dans les années 1940, Jane Austen était largement reconnue sur le plan académique comme « grand écrivain anglais ». La seconde moitié du XXe siècle voir proliférer les recherches sur ses romans, qui sont analysés sous divers aspects, par exemple artistique, idéologique et historique. Peu à peu, la culture populaire s’empare de Jane Austen, et les adaptations cinématographique ou télévisuelles qui sont réalisées sur sa vie ou ses romans connaissent un réel succès.

MON AVIS :

J’en ai tellement entendu parler que j’ai enfin succomber à ce livre même si le classique n’est pas ma tasse de thé ! J’ai été dégoûtée au collège .

La couverture est simple mais attire l’œil avec ce personnage perdu dans ses songes !

Il n’y a pas vraiment d’action puisqu’il s’agit surtout de relations humaines, de sentiments et d’amour.

Elizabeth Bennet est une personne très attachante que j’ai adoré ! J’ai trouvé que c’était un personnage de très bon conseil !

Mr Darcy est également très attachant et son histoire avec Elizabeth m’a fait sourire ! Ils ont appris à se connaître et à se découvrir beaucoup de point commun.

Jane Austen nous fait découvrir le monde de la bourgeoisie au XIXe siècle à travers sa plume, ses personnages et son intrigue.

La plume de Jaune Austen est très agréable et fluide. J’ai été très surprise de voir que son style était très frais et aussi facile d’accès pour un roman du XIX e siècle.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman et je n’ai pas été déçu ! Serait-ce le roman qui m’a réconcilier avec le classique ? Affaire à suivre…

Lecture effectué dans le cadre d’une LC organisé sur Livraddict par Elora.

Les billets des autres participants :

Alison MosshartyBibliophileStefieboPetitelfeAudelLiziBookHystericLove, CloangeSollyneSosoo806,

Publicités

Une réflexion sur “Orgueil et préjugés de Jane Austen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s